Ce site Web utilise des cookies

Les témoins (aussi appelés cookies) sont nécessaires pour comprendre comment vous et d’autres visiteurs utilisez nos sites Web et nos applications, et pour faciliter votre navigation.
En parcourant ce site Web sans changer les paramètres de votre navigateur, vous consentez à l’utilisation des témoins et autres identifiants d’appareils.

Bausch Health est fier de présenter EmeradeMC Professionnels de
la santé

Auto-injecteur d’épinéphrine utilisé pour le traitement d’urgence de l’anaphylaxie

EmeradeMC offre la possibilité d’administrer une dose de 0,5 mg pour les patients pesant plus de 60 kg.1,2*

Pour les personnes pesant plus de 60 kg : la dose recommandée est de 0,3 à 0,5 mg selon le jugement clinique.

Conçu pour l’injection intramusculaire1

  • Lorsqu’elle est administrée par voie intramusculaire ou sous-cutanée, l’épinéphrine agit rapidement et a une courte durée d’action.

Dispositif simple et facile d’emploi1

  • Ouverture voyante du côté de la seringue, et aucune à l’autre extrémité.
  • Conçu pour réduire au minimum le risque d’injection non intentionnelle. EmeradeMC doit être administré par injection intramusculaire uniquement dans le côté extérieur de la cuisse.

* La portée clinique comparative est inconnue.
Veuillez consulter la monographie pour obtenir les renseignements complets sur la posologie et l’administration.

EmeradeMC est indiqué pour le traitement d’urgence des réactions anaphylactiques chez les patients qui présentent des risques accrus d’anaphylaxie, y compris les personnes ayant des antécédents de réactions anaphylactiques. Le choix de la concentration pertinente est déterminé en fonction du poids et de l’âge du patient.

  • Foire aux questions1

    • Chez les enfants :

      • Enfants pesant de 15 à 30 kg : la dose habituelle est de 0,15 mg (non offerte au Canada)
      • Enfants pesant plus de 30 kg : la dose habituelle est de 0,3 mg

      Chez les adultes :

      • Personnes pesant moins de 60 kg : la dose recommandée est de 0,3 mg
      • Personnes pesant plus de 60 kg : la dose recommandée est de 0,3 à 0,5 mg selon le jugement clinique

      • Chez les patients adolescents pesant plus de 30 kg, il convient de suivre les mêmes recommandations posologiques que pour les patients adultes.
      • EmeradeMC à 0,5 mg n’est pas recommandée chez les enfants.
    • healthcare-professionals.faq.questions.2.answer.img-alt

      Chez les adultes pesant plus de 60 kg, la dose recommandée est de 0,3 à 0,5 mg selon le jugement clinique. Chez les adultes pesant moins de 60 kg, la dose recommandée est de 0,3 mg. Chez les enfants pesant plus de 30 kg, la dose recommandée est de 0,3 mg.

    • La seringue d’EmeradeMC est dotée d’une aiguille de 25 mm. Lors de l’injection, l’aiguille des stylos EmeradeMC à 0,3 mg et à 0,5 mg dépasse de 23 mm. L’aiguille de 25 mm permet de procéder à l’injection à travers les vêtements.

    • EmeradeMC est offert dans un boîtier en plastique robuste pour protéger l’auto-injecteur et l’étiquette. Chaque dose est différenciée par une étiquette de couleur différente.

      EmeradeMC est offert dans un emballage contenant un stylo prérempli.

    • Vous pouvez en tout temps demander à recevoir gratuitement un démonstrateur pour montrer à vos patients comment utiliser le stylo.
      Vous pouvez aussi conseiller à vos patients ou aux soignants de visionner une vidéo en ligne pour en savoir plus.

      Vous pouvez également inviter vos patients à consulter le mode d’emploi fourni dans la monographie d’EmeradeMC où se trouvent les renseignements complets sur l’administration du produit.

    • On peut acheter EmeradeMC avec ou sans ordonnance.

    • Il est recommandé de prescrire aux patients 2 stylos auto-injecteurs d’épinéphrine tels qu’EmeradeMC, qu’ils doivent avoir avec eux en tout temps.

      Une dose initiale doit être administrée dès que des symptômes d’anaphylaxie sont reconnus. En l’absence d’améliorations, on peut administrer une seconde dose d’EmeradeMC 5 à 15 minutes après la première injection.

    • Consultez la vidéo pour voir comment les patients ou les soignants peuvent administrer EmeradeMC.

      Vous pouvez également consulter le mode d’emploi fourni dans la monographie d’EmeradeMC pour obtenir les renseignements complets sur l’administration du produit.

    • Quand l’injection est terminée, le piston est visible à travers le hublot lorsque l’étiquette est soulevée. Du liquide peut demeurer dans l’auto-injecteur après l’injection. L’auto-injecteur ne peut pas être réutilisé.

    • Pour administrer EmeradeMC, enfoncez délicatement le stylo dans le côté extérieur de la cuisse. Un clic est audible quand l’injection a lieu dans le muscle.

    • Durant l’injection, il faut maintenir le stylo EmeradeMC contre la cuisse pendant environ 5 secondes.

    • Conserver EmeradeMC à la température ambiante (15°C à 25°C). Ne pas congeler et garder hors de la portée et de la vue des enfants.

      • Lorsque la solution a changé de couleur ou contient des particules. (On peut examiner la solution en soulevant l’étiquette.)
      • Lorsque la date d’expiration d’EmeradeMC est passée. (La date d’expiration est inscrite sur l’étiquette.)

Indications et utilisation clinique :

EmeradeMC est indiqué pour le traitement d’urgence des réactions anaphylactiques chez les patients qui présentent des risques accrus d’anaphylaxie, y compris les personnes ayant des antécédents de réactions anaphylactiques. Le choix de la concentration pertinente est déterminé en fonction du poids et de l’âge du patient.

EmeradeMC est conçu pour une auto-administration immédiate pour le traitement d’urgence de réactions allergiques graves (de type I), y compris de l’anaphylaxie associée aux aliments (p. ex., arachides, noix, mollusques et crustacés, poisson, lait, œufs et blé), aux insectes qui piquent et aux médicaments.

EmeradeMC est conçu comme un traitement de soutien d’urgence uniquement et non comme un remplacement de soins médicaux ou hospitaliers ultérieurs.

Mises en garde et précautions les plus importantes :

Traitement d’urgence : Conjointement avec l’administration d’épinéphrine, le patient doit immédiatement obtenir des soins médicaux ou hospitaliers.

Après le traitement de l’anaphylaxie, le patient doit demeurer à proximité d’un hôpital ou dans un endroit d’où il peut composer le 911 pendant les 48 prochaines heures.

Contre-indications :

Il n’y a pas de contre-indication absolue à l’utilisation de l’épinéphrine dans une situation d’allergie potentiellement mortelle.

Mises en garde et précautions pertinentes :

  • Traitement d’urgence seulement
  • Une séquence de plus de deux doses d’épinéphrine ne peut être administrée qu’uniquement sous supervision médicale directe
  • Éviter l’utilisation chez les patients atteints de choc cardiogénique, traumatique ou hémorragique, de dilatation cardiaque ou d’artériosclérose cérébrale
  • Utiliser avec prudence chez les patients souffrant d’arythmie cardiaque, de maladies des artères coronaires, de maladies organiques du cœur ou d’hypertension artérielle, ou chez les patients qui prennent des médicaments pouvant sensibiliser le cœur aux arythmies
  • Patients souffrant d’atteinte cérébrale organique ou de la maladie de Parkinson
  • Patients atteints de glaucome à angle fermé
  • Patients sensibles aux sulfites
  • Patients souffrant d’asthme concomitant
  • Risque d’anaphylaxie biphasique
  • Diabète
  • Patients dont la couche de graisse sous-cutanée est épaisse
  • Femmes enceintes ou qui allaitent
  • Ne pas injecter dans la fesse, les doigts, les mains ou les pieds
  • Patients âgés
  • Infections graves au point d’injection

Pour de plus amples renseignements :

Veuillez consulter la monographie du produit au https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00059048.PDF pour obtenir des renseignements importants au sujet des effets indésirables, des interactions médicamenteuses et de la posologie qui n’ont pas été abordés dans le présent document. Vous pouvez aussi obtenir les renseignements thérapeutiques en nous téléphonant, au 1-800-361-4261.

Références

  1. Monographie d’EmeradeMC. Bausch Health, Canada Inc. 15 juin 2020.
  2. Données internes.